Category Archives: Literature

Erri e…

Standard

Alessandro Preziosi, insieme per un nuovo progetto, di cui possiamo, per adesso, solo svelare il titolo…“La Musica Provata”…:)

IMG_3781

Advertisements
Link

Erri De Luca, deux voix pour un même crime.

LE FIGARO

“Se peut-il que l’adolescent italien de Tu, mio (1998), transformé par sa rencontre avec la mystérieuse Caia, un été des années 1950, sur une île de pêcheurs, soit devenu le narrateur du Tort du ­soldat (2012), le vingt-troisième ­livre traduit d’Erri De Luca?

On ne peut pas écarter l’hypothèse, romanesque à souhait. La colère du gamin qui n’hésitait pas à faire le coup de poing avec des touristes allemands ayant eu la mauvaise idée d’entonner un chant nazi à quelques mètres de Caia, rescapée de la Shoah, trouve ici son prolongement. Présent aux commémorations du cinquantenaire de l’insurrection du ghetto de Varsovie, le narrateur se rend ensuite à Auschwitz et Birkenau. Là, face à l’énormité de «l’irréparable», cet homme qui ne sait pas prier n’a d’autre solution que de s’endormir quelques instants. «La plaine de la Haute-Silésie était immobile, l’air à peine agité de papillons noirs. C’était une terre sourde-muette.»

L’anéantissement d’une communauté le pousse, à son retour, à en apprendre la langue mori­bonde: «Le yiddish a été mon entêtement de colère et de réponse. Une langue n’est pas morte si un seul homme au monde peut encore l’agiter entre son palais et ses dents, la lire, la marmonner, l’accompagner sur un instrument à cordes.» On sait qu’Erri De Luca décida d’apprendre l’hébreu et le yiddish pour mieux s’immerger dans la Bible, qu’il lit chaque jour sans être croyant pour autant. Son personnage, qui lui ressemble bougrement, passe chaque mois de juillet dans les Dolomites à lire, écrire et escalader les montagnes. Et, cette année-là, à traduire en italien une nouvelle yiddish ­d’Israel Joshua Singer, le frère aîné du Nobel Isaac Bashevis.

Kabbalistes de tous bords

Ce solitaire qui voit dans la nature des lettres d’alphabets, des mots, des signes, croise dans une auberge une grande femme qui lui offre un sourire comme «un courant d’air qui ouvre une fenêtre». Elle est bientôt rejointe par un homme de haute stature qui se révèle être son père. Pris par son travail sur les mots, le narrateur ne s’aperçoit pas qu’il en prononce certains à haute voix et que cela perturbe le vieil homme. Le premier récit s’arrête peu après et le second commence.

C’est la femme au sourire qui raconte sa drôle d’histoire à côté de celui qu’elle a longtemps cru être son grand-père et un facteur sans histoire, et qui se révèle être son père et un criminel de guerre en cavale. Le vieux nazi n’a qu’un regret: avoir perdu la guerre. Il s’est, lui aussi, mis à étudier la kabbale hébraïque et à voir dans les lettres et les chiffres des preuves de l’échec du nazisme.

Le récit de sa fille est celui d’un être à qui on a longtemps menti et qui ne ressent pas de colère. Elle «s’occupe» de son père, observe sa paranoïa mais ne juge pas. Son histoire ne prend de la couleur que lorsqu’elle évoque les vacances d’été de son enfance et sa rencontre avec un fils de pêcheur sourd-muet qui lui a appris à nager et à manger des oursins crus. Dans ces pages lumineuses, on retrouve la magie de Tu, mio. Coïncidence?”

«Le Tort du soldat», d’Erri De Luca,traduit de l’italien par Danièle Valin, Gallimard, 89 p., 11 €.

Thank you Julian! A Celebration of Harold Pinter

Standard

An evening of vibrant emotions in Livermore (California), thanks to this stirring tribute to Harold Pinter, shaped by the powerful voice of Julian Sands.

“I know the place.

It is true.

Everything we do

Corrects the space

Between death and me

And you.”

Harold Pinter

Livermore Valley Performing Arts Center | A Celebration of Harold Pinter – Friday, November 22, 2013 8:00PM.

Erri De Luca ed il valore della vita

Standard

Image

Considero valore ogni forma di vita, la neve, la fragola, la mosca. Considero valore il regno minerale, l’assemblea delle stelle. Considero valore il vino finché dura il pasto, un sorriso involontario, la stanchezza di chi non si è risparmiato, due vecchi che si amano. Considero valore quello che domani non varrà più niente, e quello che oggi vale ancora poco. Considero valore tutte le ferite. Considero valore risparmiare acqua, riparare un paio di scarpe, tacere in tempo, accorrere a un grido, chiedere permesso prima di sedersi, provare gratitudine senza ricordarsi di che. Considero valore sapere in una stanza dov’è il nord, qual è il nome del vento che sta asciugando il bucato. Considero valore il viaggio del vagabondo, la clausura della monaca, la pazienza del condannato, qualunque colpa sia. Considero valore l’uso del verbo amare e l’ipotesi che esista un creatore. Molti di questi valori non ho conosciuto.

Erri De Luca

OH!PEN to Amsterdam

Standard

phototrip

OH!PEN di nuovo in volo in giro per l’Europa, questa volta destinazione Amsterdam, Paesi Bassi, tutti conoscono questa bellissima città  ma chissà quante nuove esperienze ci regalerà questo viaggio!

amsterdam

E voi siete già stati ad Amsterdam? Raccontateci le vostre esperienze di viaggio commentando questo post, oppure scrivendocelo sulla nostra pagina ufficiale di Facebook.

And you…Have you ever been to Amsterdam? Share your travel experiences commenting on this post, or publishing a post on our official Facebook page.

20110506_like_us_on_facebook

Di nuovo in viaggio…

Standard

phototrip

E così si riparte, fortunatamente è un periodo particolarmente pieno di viaggi e spostamenti per la OH!PEN, tutti da condividere anche con voi che ci seguite…La valigia è pronta così come i miei inseparabili libri.

foto 2

Storia di Irene di Erri De Luca: Una bambina salvata in mare dai delfini cresce orfana su un’isola greca. Si chiama Irene, di giorno vive in terraferma, di notte si unisce in mare alla sua vera famiglia. A quattordici anni è incinta e consegna a uno straniero di passaggio la sua storia

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=iGj5vbnafs0]

E voi cosa scegliereste per un breve soggiorno fuori porta?  quali parole scritte su carta sono immancabili nel vostro bagaglio a mano? Raccontateci il vostro viaggio ed il rapporto che potrebbe avere il suo svolgersi con il…vostro libro preferito!

20110506_like_us_on_facebook

Vi aspettiamo con i vostri racconti anche su Facebook:

https://www.facebook.com/pages/OHPEN/269983823028233?ref=ts&fref=ts